Quels sont les différents types de cire?

La cire est une substance qui entre dans la fabrication de plusieurs objets sans que vous ne fassiez pas certainement attention. Si la plus reconnue est celle produite par les abeilles pour construire les rayons de leurs nids, la cire peut être obtenue de façon chimique ou naturelle. Néanmoins, une bonne partie sert à la fabrication des bougies. Pour avoir plus d’informations sur les différents types de cire, lisez ce contenu.

La cire minérale fait partie des différents types de cire

Pour la fabrication des bougies, il y a différents types de cire utilisés. Au nombre de ces derniers, figure la cire minérale. Cette catégorie prend en compte la paraffine solide et la cire microcristalline qui sont toutes deux issues du pétrole brut. Cependant, seule la paraffine est utilisée ici pour la fabrication d’une bougie.

A voir aussi : Comment annoncer la naissance de votre fille avec émotion ?

Comme souligné précédemment, cette matière est obtenue des résidus pétroliers. Ce qui lui confère le nom de graisse minérale. Elle est très sollicitée dans l’industrie de la bougie, car elle est facile d’obtention et fond facilement entre 50 et 60 °C.

Toutefois, en raison de sa demande de plus en plus croissante, les chercheurs se tournent vers d’autres sources fondamentalement végétales pour son extraction. Il faut d’ailleurs rappeler que du fait qu’elle est obtenue par la pétrochimie, sa combustion libère dans l’atmosphère des toxines dangereuses pour la santé humaine.

A lire en complément : Comment choisir sa compagnie d’assurance ?

La cire végétale : un des meilleurs des différents types de cire

L’un des cires les plus répandues et entrants dans la production des bougies est de toute évidence la cire végétale. C’est une forme naturelle qui se veut préservatrice de l’environnement puisqu’elle ne dégage pas de fumée noire toxique à l’organisme.

De même, elle se différencie des autres par la diversité des sources d’extraction. En réalité, elle peut être obtenue sur plusieurs espèces telles que le colza, le coco, le soja et même le riz.

C’est l’un des différents types de cire utilisés pour sa forte contenance en parfum naturel. Puisqu’en elle-même, il s’agit d’une matière inodore, elle permet la diffusion simple et rapide des agréables senteurs issues des essences naturelles utilisées.

De plus, la cire végétale prend du temps à fondre et vous laisse profiter de la sensation merveilleuse de son odeur et son éclat étincelant. Un dîner d’amoureux aux chandelles de cette cire est le reflet du paradis sur terre.

La cire animale : un exemple de différents types de cire

La forme de la cire animale la plus connue est celle issue de l’abeille. C’est une catégorie de cire naturelle secrétée par les abeilles à miel pour les besoins de la ruche ainsi que du stockage du miel, du pollen et des œufs.

Elle est produite par une catégorie de la colonie d’abeilles appelée « cirière » à une température comprise entre 33 et 36 °C. Ces espèces consomment au moins 8 kg de miel afin de produire 1 kg de cire qui sera bâtie progressivement pour contenir 27 kg de miel. Assez étrange n’est-ce pas ?

Par ailleurs, pour extraire la cire utilisable, les apiculteurs fondent celle issue des opercules à une température de 64 °C à l’aide d’un appareil. Grâce à cet outil, la matière indispensable est séparée des déchets pour être acheminée vers les industries.

La cire d’abeille est l’un des différents types de cire les mieux appréciés pour son odeur de miel relaxant.

Différents types de cire utilisés dans d’autres domaines

La cire n’est pas utilisée que pour la fabrication de la bougie. Il y a différents types de cire toutes origines confondues, utiles dans plusieurs autres domaines.

Comme exemple, le jojoba est l’une des sources les plus privilégiées de l’industrie cosmétique pour l’obtention de la cire végétale. C’est une plante cultivée pour ses graines desquelles est extraite la cire ; autrement dit, l’huile de jojoba. Elle est utilisée en complément aux huiles essentielles pour faciliter le massage puisqu’elle pénètre facilement la peau.

En revanche, il y a aussi des qualités obtenues à base de roches odorantes. C’est le cas de l’ozokérite encore appelée « cire de terre » qui intervient dans le cosmétique. Grâce à son traitement industriel, cette cire peut être utilisée dans l’entretien des cheveux, de la peau et des lèvres.

Actu