Quelles études pour travailler dans le sport ?

Le secteur du sport est en constante évolution et les jeunes diplômés s’y intéressent de plus en plus. Vous souhaitez faire carrière dans le monde du sport ? Pour ce faire, il est important de se renseigner pour trouver les bonnes informations. Découvrez les formations nécessaires pour travailler dans le monde du sport.

Les diplômes du ministère des Sports

Pour travailler dans le domaine du sport, vous pouvez obtenir des diplomes dlivrés Les par le ministère des Sports. En effet, il s’agit de CPJEPS, BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS. Ces derniers vous préparent aux métiers de l’encadrement sportif, du CAP au Bac+3. En effet, cela se fait en fonction de votre parcours sportif, scolaire ou professionnel.

A lire également : Robert Downey Jr (biographie) acteur américain

Vous pouvez vous inscrire à ces formations dès l’âge de 16 ans (voire dès l’âge de 15 ans sous certaines conditions pendant vos études). Par ailleurs, aucun diplôme n’est nécessaire pour postuler. Toutefois, il y a une exception pour les candidatures dans le cadre de ParcourSup, où le baccalauréat est exigé. Pour eux, la qualification PSC 1 (Prévention et premiers secours de niveau 1) ou l’équivalent est obligatoire.

Processus à suivre pour obtenir les diplômes du ministère

Les candidats doivent d’abord passer une TEP (examen préliminaire). En effet, ce diplôme est obligatoire au niveau national pour chaque discipline. Cet examen vérifie les compétences techniques et physiques nécessaires pour participer à la formation. Ensuite, les organismes procèdent généralement à une sélection complémentaire sur dossier. Pour ce faire, il faudra fournir (CV, lettre de motivation, expérience professionnelle, projet professionnel).

A lire aussi : Les principales tendances de l'actualité en 2020

De plus, il faudra passer un entretien de motivation et effectuer des tests (physiques, écrits et oraux). La preuve d’une expérience en tant qu’animateur ou superviseur bénévole est un avantage, mais n’est pas obligatoire. De plus, la possession d’un brevet fédéral ou d’un brevet BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) peut être un avantage. Les certificats de qualification professionnelle, les diplômes nationaux, les licences, etc. peuvent faire l’objet d’une dispense d’examen d’entrée. Cela peut aussi aider en cas d’une formation raccourcie, en fonction de l’expérience du candidat et de la formation sportive déjà suivie.

Conditions d’accès à l’enseignement supérieur

Travailler dans le sport requiert un certain nombre de critères, à commencer par la passion pour ce monde particulier. Mais les métiers tels que responsable marketing, stadium manager, chef de projet événementiel ou encore responsable de magasin ne servent pas uniquement à cela. En effet, l’étude du marketing et du management du sport dans une école spécialisée est indispensable. De même, un bachelor en marketing du sport (bac+3) ou un master en marketing du sport (bac+5) à l’ESG Toulouse est important. Il permet de se spécialiser dans ce domaine et d’acquérir les compétences nécessaires.

Qu’en est-il du master pour travailler dans le sport ?

Dans le cadre du master, les étudiants peuvent poursuivre leurs études dans une école de commerce spécialisée. En effet, selon l’école, les étudiants peuvent étudier l’industrie du sport et les différents métiers qui s’y rattachent. Les études permettent aux étudiants de rencontrer des professionnels de l’industrie du sport et de comprendre les normes, les acteurs et les fonctions de l’industrie.

De plus, il est important de poursuivre ses études jusqu’au niveau master pour obtenir un emploi à responsabilité et un salaire attractif. L’école de commerce propose également des stages, des programmes d’alternance et des échanges internationaux.

Actu