Logo Stade Rennes : histoire de la marque et origine du symbole

Depuis sa création, le stade Rennais a déjà connu de nombreuses modifications de son logo. Ce club a eu à participer à de nombreux évènements qui ont marqué son histoire et qui lui ont permis de survivre au fil des années. Plus d’un simple stade, ce dernier a déjà plus d’un siècle et son histoire se montre plutôt très intéressante. Dans cet article, nous vous parlons de ce stade ainsi que de son logo.

Description du logo de Rennes

Au tout début, le logo du stade Rennais se présentait sous la forme d’un écusson fin. Sur ce dernier, on pouvait distinguer deux animaux regardants chacun d’un côté différent et tenant un ballon. Au-dessus des animaux apparaissait le nom du stade. Ce premier logo fut adopté en 1972, plusieurs années après la création du stade. Le second logo quant à lui fut adopté en 1994 soit 22 ans plus tard. Les deux animaux étaient toujours présents sauf que la forme de l’écusson changeait. On observait plutôt une forme octogonale.

A lire aussi : Quel est le plus beau pays du monde ?

Le nom du stade par contre se retrouvait en dessous des deux animaux. Enfin en 2003 une dernière modification fut effectuée. La forme de l’écusson était plus épaisse, les animaux tenant le ballon et le nom du stade se trouvaient à l’intérieur du logo. Les couleurs de base restaient toujours le noir et le rouge. Mais on note également la présence du blanc et de la couleur dorée. Le noir représente la couleur de base de l’héraldique de sport tandis que le rouge symbolise le courage, l’héroïsme et aussi l’amour.

Histoire du stade Rennes

L’histoire du club commence le 10 mars 1901 lorsque des étudiants de l’université de Rennes décidèrent de former une équipe pour participer à des tournois. Toutefois, l’équipe perd son premier match avec un score de 6-0. Un an plus tard, ce dernier entre dans le groupe de l’Union des sociétés françaises de sport athlétiques. En 1903, l’équipe évolue et entrera dans la ligue du football de Bretagne et deviendra vainqueur du tournoi dans la même saison. Un an après, deux équipes de Rennes prenaient la décision de se réunir pour former une seule et même équipe. Entre 1908 et 1909, l’équipe remportera un grand titre sous la direction d’Arthur Griffith. Il s’agit de la ligue de Bretagne.

A voir aussi : Comment connaitre sa version de direct x ?

Ce ne fut pas la seule victoire du club. En effet, grâce à la performance des joueurs du club, celui-ci remportait différents tournois entre 1915 et 1922. Grâce à ces victoires, le club rentre en 1932 dans le nombre des vingt clubs qui ont participé à la saison française de football professionnel de ligue. Toutefois, le statut de professionnel de l’équipe ne sera pas conservé en raison de la situation financière de l’équipe qui se détériore au début de la Deuxième Guerre mondiale. Une situation qui fera que ce dernier ne jouera que des matchs amicaux et quelques coupes du pays. Néanmoins, la tendance s’inverse en 1949, puisque le club remporte la 4e place au championnat. Il atteindra par la suite en 1970 la demi-finale de la coupe d’Europe.

Évolution du stade Rennais

Malgré les nombreuses défaites que connut le club, cela n’a pas empêché le club d’être acheté par le milliardaire François Pinault. L’équipe profitera alors à partir de cet instant d’une situation financière stable. Il prendra la cinquième place dans le championnat de qualification à la coupe Intertoto en 1999. Le club changera de stratégie de développement après un échec de la saison 2000. La stratégie a permis de mettre un accent sur les élèves de l’académie puisqu’ils étaient considérés comme étant les meilleurs en France. La stratégie se montra performante puisqu’en 2003 l’équipe junior du club a remporté la coupe du pays. Le club quant à lui a su se qualifier pour disputer la coupe de l’UEFA. Par ailleurs, les performances du club s’améliorent au fil des années et ce dernier se rapproche de plus en plus de certaines coupes. En 2008 par exemple, le club a remporté sa troisième coupe Gambardella. Ildispute également en 2009 sa cinquième finale de coupe de France.

Actu