Les meilleures pratiques pour la gestion des heures supplémentaires

Lorsqu’un salarié travaille au-delà de ses heures légales qui sont de trente-cinq heures en France, on dit qu’il fait des heures supplémentaires. Mais, chaque entreprise est tenue de fixer son volume d’heure par accord de branche ou d’entreprise. L’employeur est tenu d’offrir des jours de repos compensateur à ses employés ou encore rémunérer les heures supplémentaires.

De plus en plus, les employés ont tendance à effectuer des heures supplémentaires. Ceci est probablement dû à l’inflation et au pouvoir d’achat qui est élevé en France. D’un autre côté, ceci est un réel avantage pour les employeurs qui manquent de main-d’œuvre et par la même occasion, ils économisent les charges sociales. Cependant la question de la meilleure gestion des heures supplémentaires restent ! Comment gérer les heures supplémentaires dans une entreprise pour éviter une baisse de la productivité ?

A découvrir également : Comment choisir un excellent projeteur d’occasion ?

Problèmes liés aux heures supplémentaires excessives

Bien que les heures supplémentaires puissent aider les employeurs et être appréciées par certains employés, il y a des limites à la quantité d’heures supplémentaires qui sont bénéfiques. Un nombre élevé d’heures supplémentaires, surtout lorsqu’elles se prolongent, présente plusieurs inconvénients potentiels :

  • Une main-d’œuvre dépendante des heures supplémentaires.
  • Problèmes de sécurité et de qualité.
  • Absentéisme.
  • Une productivité plus faible.

Pratiques d’une bonne gestion des heures supplémentaires

Évaluation de la charge de travail

Une mauvaise gestion des heures supplémentaires peut faire baisser la productivité d’une entreprise, créer des démotivations, du stress et même de l’absentéisme. C’est pourquoi il faut évaluer la charge de travail d’un employé avant de lui assigner un certain nombre d’heures supplémentaires. La première étape consiste à bien répartir les charges de travail de manière équitable entre chaque travailleur et en fonction de son poste.

Lire également : Comment faire appel à une agence spécialisée dans l’organisation des séminaires de cohésion ?

Les meilleures pratiques pour la gestion des heures supplémentaires

Dès le début de toute collaboration, il est recommandé de définir les tâches et de les stocker dans un système unique. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble de la répartition de la charge de travail. Il ne faut pas hésiter à faire une évaluation annuelle pour une bonne stimulation de la productivité en entreprise.

Le temps de travail doit être bien contrôlé

De nombreuses personnes ont tendance à croire que les supplémentaires sont un moyen efficace d’améliorer la productivité d’une entreprise mais c’est à tort. En réalité, une mauvaise gestion des heures supplémentaires peut avoir des effets négatifs sur l’organisation d’une entreprise. Vous vous demandez sans doute comment ! Eh bien, lorsque les employés travaillent beaucoup il y a un gros risque de surmenage et cela nuit au moral de votre personnel et par conséquent la productivité de l’entreprise sera touchée.

Il ne suffit pas d’assigner les heures supplémentaires sans évaluer leurs capacités physiques sinon cela épuise les employés et certains seront découragés et il y aura une augmentation du taux d’absentéisme dans votre entreprise. Et il faut noter qu’un employé absent influence d’une certaine manière ses collègues. Alors, pour éviter cela, il faut promouvoir la bonne gestion des heures supplémentaires en utilisant par exemple des outils qui permettent de faire un suivi des heures travaillés ainsi, vous saurez combien d’heures vous pouvez confier à chacun d’eux.

Gestion des effectifs

En entreprise, il est impératif de connaître la tâche de chaque employé, ceci vous permet de connaître les temps mis pour effectuer un travail et de savoir si vous êtes en sureffectif ou en sous-effectif. Ainsi, si un projet a suffisamment d’employés, il est inutile d’avoir des heures supplémentaires.

Il existe des outils de planification qui peuvent vous aider à savoir si un projet mettra plus de temps ou pas. Ou même de connaître les saisons hautes et basses afin de mieux gérer les heures supplémentaires en avance ou de permettre aux employés de se reposer durant les périodes mortes.

Mise en place d’un logiciel de gestion des heures supplémentaires

Avec l’avancée des NTIC, il existe de nombreux logiciel de gestion de temps efficaces. Ces logiciels vous permettent d’avoir un bon contrôle sur les heures supplémentaires. L’activité  de chaque employé sera précise et en cas de besoin, l’employeur sera signalé.

Prenons un exemple simple, si un travailleur est épuisé, vous pourrez avoir un feed-back de ses tâches et vous saurez s’il l’est de manière effective, ainsi vous soldez ses heures supplémentaire pour lui donner des jours de repos compensateur.

Business