Comment prendre sa préretraite ?

Voici la deuxième partie du dossier spécial en trois volets sur la retraite et la retraite anticipée au Luxembourg.

La première : La retraite au Luxembourg : Comment ça marche ?  ; La seconde : Préretraite au Luxembourg ; La troisième : Comment la retraite au Luxembourg est-elle calculée ?

A découvrir également : Pourquoi la caf demande le patrimoine mobilier ?

Voici les conditions nécessaires pour être admissible à la retraite anticipée. De plus, un minimum de 5 ans est requis pour le dernier employeur. La retraite anticipée peut être accordée au plus tôt à l’âge de 57 ans et la durée maximale de l’indemnisation est de trois ans. Les années de retraite anticipée sont considérées comme des années d’assurance comptabilisées pour la retraite.

Il existe plusieurs formes de retraite anticipée :

  • Ajustement avant la retraite : applicable uniquement en cas de fermeture ou de restructuration d’une entreprise
  • Retraite anticipée pour le travail posté et retraite anticipée des travailleurs de nuit  : uniquement applicable aux salariés qui ont travaillé pendant au moins 20 ans de travail posté ou travail par quarts fixes de nuit (20 % du temps de travail mensuel normal)
  • Retraite anticipée progressive  : uniquement pour les salariés occupant un poste dont le temps de travail est d’au moins 75 %, le droit à une telle retraite anticipée n’est accordé que s’il est expressément prévu dans la convention collective sectorielle ou d’entreprise
  • Solidarité avant la retraite : uniquement pour les salariés dont la convention collective le prévoit explicitement et a été signée avant le 1er juillet 2018 (mesure applicable jusqu’à 3 ans).

Retraite anticipée

Pour pouvoir bénéficier d’une retraite anticipée à 57 ans, l’assuré doit disposer d’une période d’assurance obligatoire de 480 mois. Pour bénéficier d’une retraite anticipée à 60 ans, l’assuré doit remplir deux conditions cumulatives :

A lire aussi : Qui paie les frais de notaire lors d'une succession ?

  • ont 480 mois de périodes d’assurance obligatoire, assurance continue, assurance facultative, période d’achat rétroactif, périodes supplémentaires.
  • Exigez un minimum de 120 mois des périodes d’assurance obligatoire, de l’assurance continue, de l’assurance facultative et des périodes d’achat rétroactives.

Comment la préretraite est-elle calculée ?

L’ allocation mensuelle de retraite anticipée est calculée sur la base de la rémunération mensuelle brute effective perçue par le salarié au cours des trois mois précédant l’octroi de la retraite anticipée. Le traitement de référence utilisé pour calculer l’indemnité mensuelle est égal à la moyenne de la rémunération, y compris le 13e mois, la prime, etc. Les indemnités pour heures supplémentaires et dépenses accessoires ne sont pas incluses dans le calcul.

Le montant de la retraite anticipée est plafonné à 5 fois le salaire minimum (MSU), soit 10,709,97 euros au 1er janvier 2020.

Pour les 12 premiers mois, le salaire sera de 85% du salaire de référence Les 12 prochains mois, ce sera 80%. Les 12 prochains mois, ce sera 75%.

Après la retraite anticipée, le montant de la retraite anticipée ou de la retraite est calculé selon les dispositions qui y sont applicables.

Quand et où faire une demande de retraite anticipée ?

Les demandes de retraite anticipée doivent être présentées à l’employeur avec comme preuve d’un certificat du CNAP indiquant la date d’ouverture des droits à la retraite anticipée et/ou à la retraite.

Demander un remboursement des cotisations

Le salarié peut demander le remboursement des cotisations versées au Luxembourg s’il ne remplit pas les conditions d’obtention d’une retraite au Luxembourg à l’âge de 65 ans . C’est le cas s’il n’a pas cotisé 120 mois et ne reçoit pas de retraite à l’étranger.

Par exemple , si sa carrière totale est inférieure à 10 ans ou, s’il a travaillé au Luxembourg, mais aussi dans un pays qui n’a pas conclu de convention de sécurité sociale avec le Luxembourg et ne totalisant pas dix ans au Luxembourg, il peut demander un remboursement de ses cotisations.

Il convient de noter que s’il est remboursé, il perd ses droits à la retraite. Pour ce faire, il doit demander un remboursement via le formulaire téléchargeable sur le site du CNAP.

Attention, si le salarié a travaillé moins d’un an au Luxembourg , il ne pourra pas demander le remboursement de ses cotisations ni bénéficier d’une retraite du Luxembourg. Ce sont les pays (qui font partie de la Communauté européenne) dans lesquels l’employé a travaillé qui s’occuperont de cette période.

D’ autre part, à partir du moment où le salarié a une carrière totale d’au moins 10 ans à l’âge de 65 ans, dont un an de travail au Luxembourg, il n’aura pas droit au remboursement des cotisations, mais bénéficiera d’une pension à partir de l’âge de 65 ans pour les années travaillées au Luxembourg.

Lire : Retraite au Luxembourg

Finance
Show Buttons
Hide Buttons